Le projet pédagogique

 

Ce projet éducatif de référence se veut le guide de tous les adultes qui, aux Petits Lardons, se trouvent en contact avec les enfants. Formalisé au démarrage de la crèche, il a été très largement repensé et remanié au fil du temps, de manière collégiale entre les parents et l’équipe professionnelle de la crèche, et sur une longue période (plusieurs mois). Il résulte donc d’un large consensus et son respect relève de la responsabilité de tous.

 

En voici les grandes lignes, le détail pourra être obtenu sur simple demande.

 

OBJECTIFS GENERAUX
  • Favoriser l’éveil de l’enfant et sa capacité à faire seul, dans le bien-être.

  • Permettre à l’enfant d’acquérir des règles de vie en groupe, tout en respectant son individualité.

  • Permettre aux parents une implication réelle dans l’éducation de leur enfant, avec la présence de professionnels qualifiés.

  • Cela passe par l’aménagement de l’espace, l’alimentation, les jeux et activités proposées, le rythme de la journée (accueil du matin, repas, sieste, sorties à l’extérieur, etc.), les transmissions, l’apprentissage de l’autonomie et de la socialisation ou encore la gestion de l’agressivité (la sienne et celle des autres enfants).

L’adaptation

 

 

La période d’adaptation d’un enfant nouvellement résident de la crèche s’effectue normalement sur deux semaines, mais rien n’est figé. Il est toutefois crucial de consacrer du temps à cette période clef où l’enfant fait connaissance avec sa référente (le membre de l’équipe qui le suivra tout particulièrement), avec son nouvel entourage et son nouveau lieu de vie, et doit faire face à une séparation d’avec ses parents.

 
Le choix de la crèche parentale

Il faut se rendre à l’évidence, plusieurs familles ne choisissent pas délibérément la crèche parentale, mais s’y retrouvent par nécessité, parce qu’elles n’ont pas trouvé de place ailleurs par exemple. D’autres ont fait ce choix, mais sans vraiment se rendre compte de tout ce qu’il implique de responsabilités et de charge de travail.

 

Notre présence auprès des enfants ne représente qu’une petite partie de notre permanence, les salariés n’ont besoin de nous à ce poste qu’au moment de l’accueil (de 9 h à 10h) et en fin de journée (de 17h30 à 18h30). Le reste du temps de présence (une demi-journée par semaine, soient 4 heures) est consacré aux tâches de ménage, de pliage de linge, de lavage de jouets, de débarrassage de table, de préparation de goûters et autres réjouissances !

 

De fait, les parents sont à la fois des « stagiaires » des professionnels, en soutien constant, et les « patrons » de la crèche : ce sont eux qui recrutent les salariées, gèrent l’association (budget, relations avec les partenaires, etc.). Pour les parents, le fait de connaître le déroulement des journées de leur enfant, les copains avec qui il joue, le travail des professionnels, la rencontre, le partage avec d’autres parents, le fait d’approfondir, semaine après semaine, la connaissance et la compréhension des enfants, de pouvoir intervenir directement et simplement dans les aspects pédagogiques de la crèche, apportent une sérénité et une confiance dont on imagine difficilement de se passer une fois qu’on en a profité.

 

Il faut enfin noter qu’une crèche parentale dédie un plus grand nombre de professionnels par enfant qu’une crèche municipale, un vrai bénéfice pour nos bambins !